Leméac. 2011

Nomade. 2019

« Ouvrir Oss, le premier et très petit roman d'Audrée Wilhelmy, c'est pousser une porte qui donne sur un monde jamais cartographies auparavant. Ensuite, très vite, une voix se fait entendre. Une voix qu'on a tout de suite envie d'écouter. Son murmure ardent et irrégulier nous emporte. »

 

Christian Desmeules, Le Devoir.

« Audrée Wilhelmy convoque l'imaginaire des contes pour mieux le pervertir. Et pour retourner comme un gant ensanglanté l'obscure mécanique du désir, alchimie subtile de décoration et de domination, d'animalité et d'idéal. »

 

Elisabeth Philippe, Les Inrocks.

« Ce sont ici les corps qui jouent le premier rôle. Corps rocailleux, aquatique, érotique, ils forment les pièces d'un puzzle mouvant, bercés de non-dits familiaux. Exploration du féminin et des puissances de la chair, ce conte fantasmagorique a des airs de légende. »

 

Estelle Lenartowicz, L'Express.

Blanc Résine

Leméac. 2019

Grasset. 2020

« Ce roman transporte les odeurs de la taïga et les bruits de la ville ; des histoires de femmes en fuite, de débâcle et d’enfants écartés. Il remonte aux origines d’une lignée dont sortira la Noé d’Oss et du Corps des bêtes. »

 

Quatrième de couverture, publication à venir.

Portfolio

écrivaineWILHELMYAUDRÉE

Écrivaine québécoise née à Cap-Rouge (Québec) qui habite Montréal.

Pour me suivre

E. wilhelmy.audree@outlook.com