Noé

« Noé est étendue dans le lit raide du presbytère, occupée à compter les piqûres de moustiques le long de ses jambes. Le prêcheur Lô la regarde. La ceinture l’a décorée de bandes rouges partout sur le corps, mais il aurait pu frapper plus fort. La dernière fois, la boucle en métal avait laissé des traces noires boursouflées sur ses hanches et elle n’avait pas bronché. Près d’eux, des papillons de nuit foncent tête première contre la lampe, ça fait un bruit de métronome qui couvre le silence de la chambre. » (p.15).

Aucun commentaire
Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont indiqués *